SAY SAY SAY, le 1er podcast
qui donne la parole aux talents du Brand Content

David Dufresne est un écrivain post punk biberonné à la sueur pourpre du Newmoon à Pigalle, Gonzo repenti mais pas trop devenu en son temps rédacteur en chef de Itélé, chercheur de vérités parfois difficiles à regarder, faisant parti des membres fondateurs de Mediapart, son film « Un pays qui se tient sage » qui sort en DVD et VOD ces jours-ci gagnera peut-être ses velours de noblesses vendredi soir prochain lors de la 46e cérémonie des Césars du cinéma où il est nominé dans la catégorie des meilleurs documentaires.

En 2010, en plein buzz du « Transmédia », son roadmovie interactif « prison valley » lui avait valu déjà de nombreuses récompenses, dont le prestigieux « World Press Photo » award. Plus récemment en 2017, il créé ses « Phonestories », des récits en temps réels sur smartphone, en parallèle de la sortie de son livre « New Moon, café de nuit joyeux » finaliste du prestigieux prix de Flore. Le lien entre toutes ses références éclectiques ? Peut-être les traces d’un chercheur « d’hors ». Hors sentiers battus, Hors cloisonnement des supports, Hors course effrénée à une immédiateté qui, quand il la traite, la retourne comme un gant…Je veux parler de ses signalements « Allo, place Beauvau », genèse de son engagement à dénoncer les dérives des violences policières, sujet ensuite au cœur de son livre « dernière sommation » comme plus tard de son film « Un pays qui se tient sage ».

David Dufresne,
Écrivain & Réalisateur du film “Un pays qui se tient sage”